Description de la campagne


On pourrait confondre cette campagne avec une campagne de pub anti-tabac mais on se rend rapidement compte que les poumons représentés sont faits d'arbres et que c'est donc une pub pour la déforestation On peut voir une paire de poumon vu du ciel fait de végétation. La vision de haut permet de donner un aperçu de ce que la déforestation provoque à la planète et ce qu'elle engendre. Si on était face à cette forêt sans être de haut, on ne se rendrait pas compte de la gravité de la chose. Il n'y a pas de lecture en Z car l'affiche se lit de façon à se focaliser sur le centre de l'image mais aussi sur le logo de WWF. La couleur verte dominante fait référence à la nature, à l’écologie et à la santé d'après Michel Pastoureau. La lumière provient du ciel et demande à ce que l'homme réagisse car il représente le seul espoir pour la déforestation et pour les animaux. La forêt qui constitue l’un des poumons est à moitié rasée. Cela fait donc référence à la déforestation et donc à la santé de la terre. Cette affiche fait appel à la morale de chacun pour déclencher un comportement positif et a donc une visée marketing car elle fait appel aux dons de manière indirecte afin de pouvoir sauver les forêts et des milliers d'espèces sauvages. On a une prise de conscience par rapport au poumon à moitié rasé car on comprend la réalité et les effets dévastateurs de la déforestation. Les poumons sont une allégorie des poumons de la terre, de ce qui nous fait et la fait vivre, et ces derniers se détériore par notre faute. L’image est phatique, elle donne une autre vision de la déforestation au téléspectateur. Elle est aussi incitative et conative car on a une sensation de distance, en effet l'homme a une certaine retenue vis-à-vis de la déforestation, il ne se sent pas toujours concerné par l'environnement ni par le monde qui l'entoure. L'affiche essaye de faire réagir le destinataire et transformer son opinion sur les dangers de la déforestation. L'objectif de cette pub est de nous rappeler que petit à petit, à force de déforestation, le poumon de notre planète est en train de mourir petit. Bientôt il n'y aura plus assez de forêts pour nous fournir l'oxygène nécessaire à la survie de tous.